Une fête géante «improvisée» dans le parc des Buttes-Chaumont, dans le 19e arrondissement de Paris.

Les images captées par plusieurs journalistes présents sur place montrent une foule, composée d’une grande majorité de jeunes, danser et chanter au son de musiques électroniques, émises par un ampli.

Le respect des gestes barrières n’était pas au rendez-vous. Aucune distanciation physique n’a été observée, et les participants étaient nombreux à ne pas porter de masque.

Interrogés, certains jeunes ont expliqué qu’ils avaient envie de retrouver le goût de la «vie d’avant» et de décompresser.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *