Tout savoir sur le psoriasis

Qu’est-ce que le psoriasis

Le psoriasis est une maladie chronique de la peau. Sans être contagieuse, cette affection cutanée touche entre 1 et 3% de la population mondiale. C’est une dermatose auto-immune, en partie génétique, caractérisée par des poussées évolutives sur différentes parties du corps, le cuir chevelu, les coudes, les genoux voire la totalité du corps.

Différents types de psoriasis

Le psoriasis se présente sous plusieurs formes à savoir :

  • Le psoriasis en plaque ou psoriasis vulgaris, une des formes les plus courantes qui se manifeste par des lésions cutanées rouges et squameuses présentant une légère inflammation.
  • Le psoriasis en goutte, encore appelé psoriasis guttata, caractérisé par une dissémination de petites enflures sphériques sur tout le corps.
  • Le psoriasis pustuleux, généralement palmo-plantaire, et qui se distingue par l’apparition de pustules spongiformes blanc-jaunâtres.
  • Le psoriasis inversé, également connu sous l’appellation de psoriasis de plis car il atteint souvent les grands plis inter-fessiers, inguinaux, sous-mammaires, etc. Il se manifeste par des plaques lisses et brillantes de couleur rouge vif.
  • Le psoriasis érythrodermique affectant la quasi totalité du corps sous forme de plaques rouges, parfois oedémateuses et humides, recouvertes de fines squames.
  • Le psoriasis unguéal, très fréquent, se distingue par une simple formation blanchâtre au niveau de l’ongle.
  • L’arthrite psoriasique ou rhumatisme psoriasique consistant en un rhumatisme inflammatoire chronique combiné à des symptômes d’arthrite, après ou avant un psoriasis habituel.

 

Les causes

Les causes réelles du psoriasis ne sont pas précisément identifiées par les professionnels de la santé, quoique on considère que la principale cause de cette dermatose réside dans le renouvellement trop accéléré des cellules de l’épiderme. Les scientifiques s’accordent à dire qu’un dérèglement immunitaire et une prédisposition génétique y sont d’une implication certaine. Ainsi, l’apparition du psoriasis résulterait de la rencontre entre les gènes de prédisposition hérités et certains facteurs déclencheurs à savoir le stress, les agressions cutanées, les allergies, le climat, les changements hormonaux, la consommation de l’alcool et certains médicaments tels que la quinidine. l’indométacine et quelques antipaludiques.

 

Les symptômes

Les signes cliniques qui caractérisent le plus souvent le psoriasis sont les suivants :

  • Les plaques : ce sont des cellules épidermiques qui s’accumulent et se détachent de la peau, formant des squames blanchâtres épaisses ressemblant à des pellicules.
  • Les prurits : il s’agit de démangeaisons localisées très fréquentes mais pas systématiques, généralement dues à l’inflammation de la peau.
  • L’érythème : c’est le signe clinique le plus courant caractérisé par des rougeurs de la peau, liées à l’irritation de l’épiderme ou à la dilatation des vaisseaux.
  • Les squames : ce sont de fines lamelles de peaux mortes de couleur blanche qui se détachent.

 

Comment traiter le psoriasis ?

Le traitement du psoriasis emploie divers moyens à savoir :

  • Le traitement local qui consiste à appliquer sur la zone affectée une crème à base de diverses substances telles que les corticostéroïdes, les rétinoïdes, etc., ou d’antiseptiques.
  • La photothérapie aux ultraviolets B (UVB) ou aux ultraviolets A (PUVA) réalisée sous contrôle médicale et souvent combinée à d’autres thérapies.
  • Le traitement systémique, dans le cas des affections plus sévères, consistant en la prise de pilule ou d’injection. C’est un traitement général qui se répand dans tout l’organisme.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.