Thrombose veineuse : Ces symptômes que vous devez absolument connaitre

La thrombose veineuse désigne la formation anormale d’un thrombus ou caillot sanguin dans le réseau veineux profond des membres inférieurs. Si le sang stagne il peut fabriquer un caillot qui va grossir et rester bloqué par ce qu’on appelle des valvules, si jamais la paroi interne de la veine est abîmée, les coagulateurs vont s’associer et former le début du caillot. Ce dernier ne présentera aucun risque en étant petit,  mais tant qu’il grossira et s’étendra il deviendra un danger. Quand il se détache et se déplace vers les poumons, il provoque une embolie pulmonaire.

Symptômes de la thrombose veineuse

Quand le caillot touche l’épaisseur de la paroi toute entière, il provoque une inflammation qui se traduit par :
– Une douleur généralisée,
– Un œdème de la jambe (gonflement),
– Une douleur plus ou moins intense au niveau du mollet s’accentuant au moment de la flexion de la cheville,
– Une sensation de chaleur localement : Un bleu ou une croûte qui se forment après une coupure sont également des caillots. Si vous remarquez des « rayures » rouges sur la peau qui suivent les veines, vous ne souffrez pas alors d’une contusion normale. Si les « rayures » sont chaudes, allez immédiatement consulter un médecin.

Causes de thrombose veineuse

La thrombose veineuse est accentuée par :
– Un ralentissement de la circulation,
– Un trouble de coagulation préexistant,
– Une altération de la paroi des veines provoquant un mauvais retour veineux surtout après une opération,
– Un cœur défaillant,
– Une insuffisance respiratoire affectant le bon fonctionnement des poumons.

Traitement

Le traitement se base principalement sur les anticoagulants notamment l’héparine et sur la contention veineuse (utilisation de bandes ou bas à varices). Il faut savoir que le gynécologue doit reconsidérer son choix de médicaments concernant la prise d’œstro-progestatifs que ce soit dans le cas de la pilule ou celui du traitement substitutif de la ménopause. On peut recourir à la chirurgie dans les cas les plus graves.
Prise en charge
En général, les chirurgies veineuses (crossectomie-éveinage, phlébectomie…) sont couvertes par la caisse d’assurance maladie, toutefois, les dépassements d’honoraires et le forfait journalier resteront à votre charge ou à celle de votre mutuelle.

Prévention

La thrombose veineuse profonde est appelée aussi « Syndrome de la classe économique », car c’est une complication des voyages longs courriers, pour éviter d’augmenter les risques des mesures de préventions existent :
– Se lever le plus fréquemment possible,
– Boire de l’eau en quantité suffisante tout en évitant l’alcool,
– Faire des étirements et des mouvements aves les jambes,
– Ne pas mettre de vêtements étroits.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.