Tendinite : symptômes, causes, traitement, prise en charge et prévention

Le tendon est un cordon qui fixe les muscles au squelette, quand il est atteint d’une inflammation douloureuse, on parle de tendinite qui est comptée parmi les troubles musculosquelettiques les plus répandus.
Parfois l’inflammation peut toucher les gaines synoviales, qui empêchent le tendon de se frotter à l’os, dans ce cas, on parle de tenosynovite.

Symptômes de la tendinite

La tendinite s’accompagne de signes plus ou moins accentués tels que :
– Douleur au tapotement,
– Douleur à l’allongement du muscle du tendon,
– Impression d’accrochage douloureux,
– Nouaison du tendon,
– Élancement causé par le changement du temps (pluie, vent, chaleur…).

Causes

Il faut distinguer quatre catégories de facteurs favorisant la tendinite, on cite :
– Les causes infectieuses, la maladie est due majoritairement à l’histamine (hormone) ou à un germe du genre Candida albicans qui provoque des mycoses et des allergies,
– Les causes alimentaires, incluant l’hydratation insuffisante, l’excès de sucre et l’ingestion d’aliments contenant de l’histamine tels que les tomates, les figues, les concombres…
– Les causes mécaniques, on dépasse la limite de résistance du tendon en le soumettant à des pressions importantes comme : un travail prolongé, des chaussures non adaptées, une mauvaise posture, les traumatismes accidentels et enfin, les malformations qu’elles soient congénitales ou acquises,
– La cause multifactorielle, c’est-à-dire une combinaison de plusieurs des facteurs cités ci-dessus.

Traitement

La tendinite peut être soulagée par des Anti-inflammatoires Non Stéroïdiens (AINS), des antalgiques, des injections cortisoniques, la kinésithérapie et enfin, les cures thermales qui ont prouvé leur efficacité, puisque la forte teneur de l’eau en souffre soulage les articulations douloureuses.

Prise en charge

La sécurité sociale prend en charge vos cures thermales à 65 % et les honoraires du médecin traitant à 70 %. Mais pour bénéficier d’une couverture plus large, il existe des mutuelles santé qui proposent des garanties qui s’adaptent parfaitement à vos besoins.

Prévention

Pour prévenir ces inflammations il faut éviter les facteurs favorisants en :
– Luttant contre l’acidité en ingérant les yaourts, les légumes, les fruits secs…
– Evitant les aliments suivants : la viande, les agrumes et les œufs…
– Effectuant les exercices qui augmentent la souplesse des tendons tels que la proprioception.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *