MasterChef : Un candidat plonge une homard vivant dans l’eau bouillante et une énorme polémique est déclenchée sur la toile

MasterChef était de retour ce mardi 20 septembre sur France 2 pour un cinquième et avant-dernier épisode, avant la grande finale de la semaine prochaine. L’émission présentée par Agathe Lecaron a, en effet, été raccourcie de moitié (douze épisodes étaient prévus à l’origine) faute d’audience suffisante.

Cinq candidats étaient encore en lice au début de la soirée : Zachary, Clara, Samira, Marc-Amaury et Emmanuelle, plus motivés que jamais pour gagner leur place en finale et remporter, peut-être, le chèque de 100.000 euros qui attend le vainqueur. Mais avant cela, ils ont dû se surpasser lors de nouvelles épreuves pour essayer d’impressionner le jury composé de Thierry Marx, Yves Camdeborde et Georgiana Viou.

Un homard vivant ébouillanté lors d’une épreuve
Après une première épreuve « boîte mystère » remportée par Marc-Amaury grâce à son plat préparé à base de poulpe et qui lui a permis de s’assurer une place pour la finale, c’est en équipe que les cuisiniers ont poursuivi la compétition. Samira et Marc-Amaury d’un côté, Clara et Zachary de l’autre (Emmanuelle ne participant pas, car elle a reçu le tablier noir dans l’épreuve précédente et se retrouve donc en ballotage).

Epaulé par le chef doublement étoilé Olivier Bellin, le premier duo a prévu de cuisiner une bisque de homard en entrée. Pour ce faire, Marc-Amaury s’est saisi d’un homard posé sur le plan de travail et dont les pinces ont été ficelées, ce qui laisse supposer qu’il était encore vivant, pour l’ébouillanter dans une grande casserole d’eau bouillante. Un geste qui a fait vivement polémique sur les réseaux sociaux.

Les internautes choqués par cette pratique de cuisson
« Stop le homard ébouillanté vivant et attaché depuis des heures sur le plan de travail », s’offusque un internaute sur Twitter. « Ôtez-moi d’un doute : ce n’est pas interdit de plonger un homard vivant dans l’eau bouillante ? », se demande un autre. « On est d’accord que, dans MasterChef, ils viennent de plonger un homard vivant dans l’eau bouillante, alors que c’est interdit depuis 2018 en France ? », fait remarquer une troisième personne.

Contrairement à des pays comme la Suisse ou la Norvège, la France n’a, en réalité, pas encore interdit cette pratique qui consiste à ébouillanter les homards encore vivants pour les faire cuire. Mais cette méthode est de plus en plus critiquée ces dernières années. Et beaucoup d’internautes n’ont pas supporté qu’un programme regardé par des millions de personnes mette en valeur ce procédé de cuisson.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.