Maladie de Charcot : Causes, symptômes, traitement et diagnostic

La maladie de Charcot ou Sclérose Latérale Amyotrophique (SLA) est une neuropathie fréquente, elle atteint des neurones moteurs se trouvant dans la moelle et les noyaux moteurs situés dans les derniers nerfs crâniens. Les neurones du cerveau et de la moelle épinière étant affectées, le système nerveux se détériore. Ceci entraine une atrophie musculaire qui peut être mortelle.
L’incidence en France est de 1 nouveau cas survenant chaque année pour 100 000 habitants.

Symptômes de la maladie de Charcot

Au début de la maladie, on note généralement des troubles du sommeil, une constipation chronique, et puis elle évolue vers un amaigrissement lié à une réduction de la masse musculaire, des mycoses, une production excessive de la salive, une anxiété anormale et une paralysie.

Causes

La cause de la maladie de Charcot reste inconnue jusqu’à ce jour, cependant il existe des facteurs de risque aggravants tels que :
– Des antécédents d’une activité sportive intense,
– La mauvaise gestion du stress oxydatif,
– Quelques métiers à risque (agriculteurs exposés au pesticides, profession nécessitant un contact avec des métaux lourds…),
– L’hérédité et la génétique de la personne.

Traitement

Il n’y a pas encore de traitement curatif de la maladie, cependant la molécule appelée RILUZOLE peut stopper son évolution, donc le but est surtout de soulager les symptômes par la prise de quelques médicaments tels que les corticoïdes, l’Anafril pour réduire l’hypersalivation et les antalgiques pour soulager les douleurs. Parfois, l’hospitalisation est indispensable pour prendre en charge médicalement le patient.

Prise en charge

Les patients bénéficient d’une prise en charge à 100% des frais médicaux dans le cadre des Affections de Longue Durée ALD par l’assurance maladie obligatoire. Et ce, à condition que le dossier soit constitué par le médecin traitant et appuyé par le neurologue qui fait le suivi. En plus, ils peuvent faire une demande auprès de la maison départementale des personnes handicapées (MDPH) pour jouir d’une allocation d’adulte handicapé. comme c’est une maladie chronique nécessitant des traitements assez couteux, et qui peuvent ne pas être remboursés par la sécurité sociale, comme dans le cas des dépassements d’honoraires, le malade peut souscrire à une mutuelle.

Prévention

Malheureusement la maladie de Charcot ne peut être prévenue mais il faut savoir que le morale du patient joue un rôle primordial dans l’évolution de la maladie, c’est pour cela que l’entourage  et la famille doivent le soutenir, l’accompagner et le rassurer le mieux possible.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.