les squatteurs de la maison de Roland ont quitté les lieux après l’intervention des jeunes du quartier

La fin du calvaire a sonné pour l’octogénaire qui, depuis fin septembre, cherchait à récupérer son bien pour le vendre et financer ainsi son séjour en ehpad, auprès de son épouse.

« J’espère qu’ils ne reviendront pas, le calvaire est terminé. » Roland n’en revient pas. Enfin, il va pouvoir rentrer dans sa maison. Ce Toulousain de 88 ans était privé de domicile depuis la fin du mois de septembre et l’arrivée, dans ses murs, d’une bande de squatteurs. Jeudi, ce qu’il dépeint lui-même comme « un calvaire » dans le journal local La Dépêche du midi, est terminé : les intrus ont levé le camp.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.