“Les semaines qui arrivent vont être difficiles” martèle le premier ministre Jean Castex

Alors que le pays connaît un regain de l’épidémie, Jean Castex a reconnu mardi matin 2 mars lors d’une réunion de groupe avec les députés LREM que “les semaines qui arrivent vont être difficiles”, rapporte BFMTV. En réponse à la question d’un député sur la territorialisation et la possibilité d’allègements locaux des restrictions, le chef du gouvernement a répondu : “Nous n’avons pas d’objection de principe, mais pas maintenant, car la tendance globale est encore à l’aggravation.

La piste d’un confinement le week-end en Île-de-France est “sérieusement envisagée”. La décision sera tranchée ce mercredi lors d’un nouveau Conseil de défense.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.