Les pauses-cafés bientôt seront déduites du salaire ?

Les adeptes du café au travail doivent se préoccuper : en Espagne, la justice vient d’autoriser une entreprise à déduire les pauses-cafés de ses employés de leurs heures de travail.

Cela signifie donc que la traditionnelle pause-café, que les salariés adorent, pourrait être chamboulée de l’autre côté des Pyrénées. Il en est de même pour les pauses-cigarettes.

Il est à préciser qu’en Espagne, le temps de travail hebdomadaire est de 40 heures contre 35 en France. L’agence Adecco, dans un rapport qu’elle a publié, précise que l’inactivité d’un salarié pouvait varier de 53,8 heures à 161,3 heures par année. Ce manque d’activité engendre un coût moyen annuel de 3 224 euros à ne rien faire et un manque à gagner de 3,3 milliards d’euros pour les entreprises espagnoles.

Espérons que la justice française n’emboite pas le pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.