Les hôpitaux et cliniques privées d’Ile-de-France ont reçu l’ordre de déprogrammer 40 % de leurs activités

Car « le flux reste fort », avec « 70 à 80 entrées par jour en réanimation » mais moins de sorties, et un solde en hausse de « 35 patients par jour en fin de semaine dernière », résultat de « la très forte hausse de l’incidence il y a 15 jours », a-t-il expliqué. À ce rythme, le palier de 1.127 lits disponibles précédemment fixé – et pas atteint à ce jour – devrait être dépassé cette semaine.

Il fallait donc « réagir très vite », affirme Aurélien Rousseau, qui a donné « l’ordre ferme et immédiat » aux établissements publics et privés de la région de déprogrammer 40% de leurs activités, avec un nouveau palier fixé à 1.577 lits. Le temps que la consigne soit répercutée sur le terrain, « on espère que cet objectif sera atteint au cours de la semaine prochaine », ajoute le directeur de l’ARS, qui se dit toutefois « prêt à réajuster la cible, si le flux devient moins intensif en réanimation ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.