L’arnaque à la durite : La nouvelle escroquerie qui touche les automobilistes

Dans la Marne, un homme de 76 ans a failli en faire les frais sur le parking d’un supermarché de Tinqueux, rapporte L’Union.

Le septuagénaire venait de ranger ses courses dans son coffre quand il s’est mis au volant de sa voiture et a démarré. C’est le moment qu’a choisi l’escroc présumé pour intervenir. « Quelqu’un est venu me dire que j’avais une durite qui dépassait du moteur de ma Scénic. Il s’est proposé de me donner un coup de main et m’a fait signe de me garer », a raconté le retraité à nos confrères.

Une arnaque montée de toutes pièces
Après avoir fait ouvrir le capot, l’homme fait mine d’identifier l’origine du problème. Il demande au septuagénaire de mettre les mains dans le moteur et, pour cela, lui suggère d’enlever sa veste. « Le gars est retourné dans le moteur et, là, j’ai vu qu’il faisait des manipulations qui n’avaient aucun sens. J’ai compris qu’il cherchait à me rouler. Je lui ai dit d’arrêter, que le garage n’était pas loin et que j’allais m’y rendre directement », a expliqué la victime.

Le garagiste l’assure : il n’y a aucun problème mécanique, précisant d’ailleurs qu’une durite ne pouvait pas dépasser du moteur. L’escroc avait donc identifié sa victime plusieurs minutes avant et mis en place le leurre de toutes pièces. L’automobiliste ignore si l’homme en voulait à sa voiture ou à sa veste…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *