L’Agence norvégienne du médicament vient de trouver un lien de causalité entre 13 décès et les effets secondaires du vaccin

’Agence norvégienne du médicament a clairement identifié un lien entre treize décès et les effets secondaires du vaccin de Pfizer-BioNTech d’après un article du média norvégien Norway Today qui date du jeudi 14 janvier. Les personnes décédées avaient deux choses en commun : elles étaient âgées (au moins 80 ans) et fragiles.

“Les rapports pourraient indiquer que les effets secondaires courants des vaccins à ARNm, tels que la fièvre et les nausées, ont pu entraîner la mort de certains patients fragiles”, a relevé Sigurd Hortemo, le médecin en chef de l’Agence norvégienne du médicament.

La Norvège a entamé sa campagne de vaccination le  27 décembre dernier.  33 000 personnes ont reçu au moins une dose. La compagne s’est concentrée sur les personnes considérées comme les plus à risque si elles contractent le virus, y compris les personnes âgées.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.