La maison de Roland laissée dans un état lamentable par les squatteurs

Une fois le petit portail de la maison passé, l’euphorie ressentie après le départ des squatteurs cède la place à un spectacle de désolation. Des cannettes vides jonchent le sol du jardin, la poubelle verte déborde de draps et couvertures sales…Diane, la fille de Rolland, avance prudemment vers l’intérieur du logement.

Elle découvre dans les différentes pièces de la maison des  matelas à même le sol « Les lits ne sont plus là. J’ai retrouvé la tête du lit de ma grand-mère dans des toilettes du jardin »,  s’amuse Diane.  Cette dernière déclare  « Quand je suis entrée, j’ai ressenti beaucoup d’émotion, d’indignation et d’incompréhension. Les sentiments ont été successifs. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.