La liste des 20 départements placés sous « surveillance renforcée »

Le Premier ministre a annoncé jeudi 25 février une liste de 20 départements situés en région parisienne, dans le nord, dans l’est et dans le sud-est de la France. Au 6 mars, si la situation ne s’y est pas améliorée, des « mesures de freinage » y seront imposées.

Ils ont une semaine pour redresser la barre. 20 départements ont été désignés par Jean Castex, jeudi 25 février, comme placés sous « surveillance renforcée ». Dans tous ces territoires français, l’épidémie a atteint des seuils inquiétants avec des chiffres communs : un niveau d’incidence élevé « supérieur à 250 cas pour 100 000 habitants », une part des variants supérieure à 50 % des contaminations, une pression hospitalière forte et une circulation virale qui s’accélère.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.