La fausse couche

Une fausse-couche est une interruption spontanée d’une grossesse.

La survenu de la fausse couche

La majorité des fausses couches se produit avant un mois et demi de grossesse. C’est un phénomène fréquent qui touche 15 à 20% des femmes.

Au début de la grossesse, le test de grossesse qui était positif devient négatif. Puis quelques jours après, au cours de saignement douloureux, il y a expulsion de l’œuf. Il est conseillé de faire analyser les produits d’expulsion lorsque cela est possible. Parfois l’expulsion survient rapidement alors que le test est toujours positif.
Il n’y a pas grand-chose à faire en cas de fausse-couche. Si les saignements persistent, en cas de grossesse évoluée, un curetage de propreté est nécessaire pour évacuer des débris placentaires éventuels. Un nouveau cycle redémarre après l’expulsion ou après le curetage. Certains médecins préfèrent prescrire une pilule séquentielle après le curetage pour assurer la cicatrisation.
Le mieux est de consulter votre médecin.

Les causes de la fausse couche

La plupart des fausses couches sont inexpliquées, elles résultent d’une conjonction de facteurs biologiques, infectieux et psychologiques. Contrairement aux idées reçues, les conséquences de la fatigue et du stress n’ont pas été prouvées. Mais un sentiment de culpabilité est inévitable et les femmes se reprochent de ne pas avoir su mener leur grossesse à terme. Le rôle de l’entourage est alors essentiel ! Le soutien doit être continu car au fil du temps certaines dates vont rappeler inévitablement la fausse couche… Mais en cas de forte angoisse il est préférable de rechercher un soutien auprès de psychologues ou d’autres femmes ayant vécu la même expérience.
D’un point de vue médical l’événement est banal, sans gravité et ne compromet que rarement le succès des grossesses futures. Des spécialistes du sujet vous donnent les clefs pour mieux comprendre son origine et ses conséquences et surtout pour mieux surmonter cette douloureuse expérience.

Les premiers signes

Les premiers signes de fausses couches peuvent être les saignements ou les douleurs : crampes, vomissements, douleurs de règles… Attention tout saignement n’est pas synonyme de fausse couche mais doit être prise en charge par un médecin.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.