Il découvre après douze ans que son tatouage en symbole chinois qui ne signifie pas « Amour et liberté »

Sylvain, 30 ans, a fait une découverte surprenante sur son tatouage, réalisé à l’âge de 18 ans. Après avoir vu une vidéo de « tattoo cover » (une opération consistant à recouvrir un tatouage, parfois raté, ndlr), il a décidé de le traduire via Duolingo, une application d’apprentissage de langues. Résultat : son tatouage ne signifie pas « Amour et liberté », comme il le pensait, mais « J’aime le caca ».

« Ça m’a surpris, même si j’avais un petit doute », admet cet habitant de Pau. « Quand on est jeune, parfois, on ne réfléchit pas trop », souffle-t-il, le sourire en coin, relativisant son erreur : « Franchement, il y a pire. C’est drôle, ça nous a bien fait rire, moi et ma femme. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *