Furax, Francis Lalanne revient sur l’agression des journalistes de Quotidien

Accusé d’avoir commis ces violences devant une audience très importante, Francis Lalanne est venu contester dans Touche Pas à Mon Poste.

Pour commencer, le chanteur commence par démentir un fait : après que son avocat ait demandé au Procureur de la République concerné, le Quotidien n’aurait pas porté plainte contre lui, comme l’affirmait pourtant le Quotidien. Par la suite, l’artiste français continue sur les blessures dont il est accusé : selon lui, tout n’est que manipulation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *