France : Victimes d’un piège, des policiers se sont fait tirer dessus à l’arme lourde

Règlement de compte, tentative d’intimidation, dettes ? Tous les scénarios sont possibles, mais chacun demeure en suspens. Les policiers n’ont en effet pas eu le temps d’entamer une conversation avec les truands qu’ils venaient interpeller. Les 4 individus, qui circulaient dans la région de l’Isère avec des mauvaises intentions, avaient plutôt envie d’en découdre…

À l’origine, ces 4 individus circulaient à bord de leur Audi 4A volée dans le quartier de Saint Bruno. Selon le Dauphiné, ils s’en sont pris à un bar de quartier dans le but de « participer à une expédition d’intimidation au cours de laquelle des coups de feu ont été tirés en l’air sur la place Saint-Bruno ».

Très vite alertés, les policiers arrivent sur les lieux. Les individus prennent alors la fuite. Se mettant à la trousse des bandits, les forces de l’ordre découvrent à leur grande surprise des hommes encore plus armés qu’eux. France 3 régions indique que l’un d’entre eux « se serait retourné contre les policiers qui le poursuivaient. Il les aurait visés avec sa Kalachnikov et les policiers auraient alors tiré sur lui à trois reprises, le blessant a priori à l’épaule. »

S’ensuit alors une incroyablecourse-poursuite. « Lors de cette course-poursuite, les policiers la brigade spécialisée de terrain (BST) du commissariat de Grenoble ont tiré une fois avant que le véhicule arrête sa course dans le quartier de l’Arlequin (sud de la ville) , précise le siteTF1 info. Finalement, non lassés de cette incroyable bataille urbaine, les occupants de la voiture prennent la fuite à pieds. L’un d’eux est finalement arrêté car un policier le ralentit en le blessant avec son arme. Les trois autres demeurent en fuite. Dans la voiture, des armes et des gilets par balle ont été retrouvés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *