France : Un restaurateur facture les chaises vides à ses clients en cas de réservation non honorée !

La réservation des tables permet à un restaurateur d’anticiper, et de s’organiser. Nombre de couverts, gestion des stocks en cuisine, personnel et extras éventuels, mise en place de la salle… Certes, un groupe qui réserve, c’est l’assurance d’un nombre de couverts conséquent appréciable. Faut-il encore qu’il vienne. Au complet.

Le système de réservation est aussi primordial pour la clientèle. Il lui assure un déjeuner ou un dîner dans les meilleures conditions possibles. Assurance d’avoir de la place, de ne pas avoir à attendre leur table, voire même de choisir l’emplacement ‘quils préfèrent.

Des restaurateurs excédés décident de facturer les chaises vides

Une place réservée qui n’est pas honorée, c’est une place qui a un coût pour le restaurateur. Une addition en moins, certes. Mais aussi une place dont le couvert a été dressé, qui ne sera pas proposée à un autre client. Pour les gérants de L’Ecluse à Amboise, la coupe est pleine : ils factureront désormais « les chaises vides ».

15 euros le midi, 25 euros le soir. Une addition salée pour ne pas manger ! Mais Mélanie et Arnaud ont tout essayé pour limiter cette pratique irrespectueuse, synonyme de pertes financières. Manque de chiffre d’affaires, gaspillage en cuisine, diminution des pourboires des employés… Sans compter le moral des troupes.

L’idée est simple : Facturer les clients impolis dans le but de préserver les autres !

Mélanie et Arnaud refusent de pénaliser leurs clients en augmentant leurs prix pour compenser le manque de savoir-vivre de certains. Et les moyens manquent pour mettre en place, comme d’autres, un site de réservation en ligne qui prélève de l’argent en amont à la clientèle. Leur décision publiée sur Facebook provoque maintes réactions. De soutien. Ou de mécontentement…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *