France : La propriétaire doit reloger ses locataires qui lui doivent pourtant plus de 20 000 euros de loyers impayés.

La propriétaire d’une maison dans l’Oise est sommée de reloger ses locataires, qui lui doivent pourtant plus de 20 000 euros de loyers impayés. Ces derniers auraient fait en sorte de rendre le logement insalubre pour ne plus être expulsables.

Mme Hardiviller a donc engagé une procédure pour expulser ses locataires et en 2019, le tribunal de Beauvais a acté la « résiliation du contrat de bail ». Suite à la décision rendue par le tribunal, l’ARS (Agence régionale de santé) a pris un arrêté d’insalubrité. En clair : la maison étant considérée comme insalubre, il n’est désormais plus question d’expulser les locataires, mais bien de les reloger.

Hélène Hardiviller assure qu’au moment de louer sa maison, l’état des lieux prouve qu’elle n’était pas du tout insalubre. Pour la propriétaire, les dégradations ont été effectuées par ses locataires. « J’ai obtenu une décision d’expulsion et pourtant tout est bloqué à cause de cet arrêté », dénonce-t-elle.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.