France : Expulsé de sa maison par sa propre fille, il vit depuis 5 mois dans mobile home délabré et avoue avoir peur

A Mailhac (Aude), un homme de 78 ans expulsé de sa propre maison par sa fille et son gendre vit dans des conditions déplorables. Le retraité a trouvé refuge dans un mobil-home de fortune qu’il utilisait comme atelier de bricolage. La situation dure depuis cinq mois et le froid glacial de l’hiver arrive…

Il y a un peu plus de deux ans, ce septuagénaire  a accueilli sa fille et ses quatre petits-enfants chez lui pour l’aider à s’en sortir d’une situation délicate. Quelques mois plus tard, c’est lui qui se retrouve sans domicile : sa fille et son nouveau compagnon ne veulent plus de lui à la maison. Un comble pour le propriétaire qui a trouvé refuge – à quelques centaines de mètres de chez lui, dans le vieux mobile-home qui lui servait d’atelier.

« La relation était explosive »

Cet homme, un Allemand expatrié en Occitanie, a fait l’erreur d’accepter sa fille chez lui au printemps 2020. En septembre 2021, face à une situation qui dure et quelques tensions générées par l’arrivée d’un nouveau gendre, le papa décide de scinder le logement en deux espaces de vie indépendants pour une cohabitation plus saine. « Un plus grand pour elle et ses enfants et le plus petit pour moi car la relation n’allait pas bien du tout », explique-t-il aux journalistes de La Dépêche.

« Maintenant, j’ai peur »

Après quelques mois, la situation dégénère : le compagnon de sa fille l’agresse physiquement. « Je ne sais pas pourquoi il a fait ça. J’ai appelé les pompiers, je leur ai expliqué ce qui m’était arrivé, ils sont venus avec les gendarmes. Je suis ensuite allé aux urgences de Narbonne », relate le vieux monsieur. Une plainte avait été déposée dans la foulée, la justice n’avait semble-t-il pas donné suite.

Depuis cet incident, la cohabitation est devenue impossible. Le couple refuse l’accès de la maison à celui qui est pourtant le propriétaire des lieux. « Ils ne me laissent plus rentrer. Maintenant j’ai peur », assure-t-il.

Le retraité vit sans eau ni électricité

Expulsé de chez lui par sa propre fille, le vieil homme isolé dans la mesure ou il maîtrise mal le français a trouvé refuge dans un logement de fortune, non raccordé aux réseaux d’eau et d’électricité. « La douche ne fonctionne pas, je dois me laver dehors dans une baignoire que j’ai récupérée », raconte l’homme qui a recours au système D pour s’éclairer par intermittence : « Je dois me servir d’un groupe électrogène avec de l’essence si je veux en avoir. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *