France : Elle se refuse à son mari et la justice la condamne

En 2019, la justice française a prononcé un divorce aux torts exclusifs d’une femme de 66 ans, en raison de son refus d’avoir « des relations intimes avec son mari ». Elle vient de déposer un recours contre la France devant la Cour Européenne des Droits de l’Homme (CEDH).

Accompagnée de deux associations féministes, une Française a déposé un recours contre la France devant la Cour Européenne des Droits de l’Homme (CEDH). La Cour d’appel de Versailles avait prononcé un divorce à ses torts exclusifs en raison de son refus d’avoir « des relations intimes avec son mari ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *