En déplacement aujourd’hui, Jean Castex déclare qu’un reconfinement n’est pas à exclure

En déplacement dans la Creuse, le Premier ministre Jean Castex a assuré face à la menace des variants que le gouvernement est en train de « mettre le paquet sur la vaccination ».

« On a un mois, un mois et demi, deux mois très sensibles » a cause du développement et surtout la propagation fulgurante des variants dont celui anglais, a prévenu samedi 6 mars le Premier ministre, Jean Castex, en marge de la visite d’une exploitation agricole à Saint-Eloi, dans la Creuse. Ces variants risquent « de nous reconduire, je n’en sais rien, peut-être à reconfiner », a-t-il prévenu.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.