Économiser avec un petit salaire : Comment faire !

Économiser avec un petit salaire est toujours possible grâce à ce plan d’action.

Les personnes qui réussissent à économiser avec un petit salaire appliquent certaines règles qu’on exposera plus bas.

Un maigre revenu ne veut absolument pas dire qu’on n’est pas en mesure de faire des économie. Bien au contraire ! En ayant un petit salaire, nous devons faire plus attention et peser nos décisions d’achat et surtout à réduire ou éliminer nos achats inutiles ou superflus.

La majorité des gens avec des revenus modestes pensent qu’ils sont dans l’incapacité d’épargner. Ce qui n’est pas le cas puisqu’on on peut toujours économiser avec un petit salaire : Il faut savoir gérer son argent.

Beaucoup de personnes sont même devenues riches en partant de tout petits revenus grâce a leur capacité de gérer leurs petits revenus.

Voyons ensemble ce plan d’action pour économiser avec un petit salaire. Nous allons vous expliciter les étapes à suivre de telle manière que vous allez pouvoir mettre en pratique ce plan aisément.

Première action : Calculez vos dépenses incompressibles

Nous avons tous des dépenses sur lesquelles on ne peut pas agir comme le loyer, le forfait mobile, vos assurances, vos mensualités de crédits…et les exemples ne manquent pas comme vous allez le voir.

Si vous avez opté pour la mensualisation de vos factures d’eau, électricité, gaz, les redevances sont aussi fixes et incompressibles.

Même si ces dépenses sont fixes, vous allez pouvoir les comprimer en les incluant dans votre plan d’action.

Deuxième action : Calculez vos revenus mensuels

Il s’agit de votre salaire si vous n’avez pas d’autres revenus. Dans cette dernière hypothèse, il va falloir penser à en générer avec les quelques idées proposées dans la suite de ce plan.

Troisième action : Calculez vos dépenses variables mensuelles

Dans cette rubrique vous allez prendre en considération les dépenses liées à la nourriture, les dépenses de santé et d’autres dépenses indispensables et surtout variables.

Action 4 : Calculez les dépenses impulsives

Calculez les dépenses impulsives que vous avez faites les 3 derniers mois afin de calculer un montant moyen. Cette moyenne vous renseignera sur l’impact de ces dépenses impulsives sur votre équilibre financier et par la même votre capacité d’économiser.

Soyez honnête avec vous-même – par exemple si vous avez acheté un jouet à votre enfant parce qu’il le réclamait avec beaucoup d’insistance et que vous ne vouliez pas l’en priver, sachez qu’il s’agit d’une dépense qui n’est pas absolument nécessaire.

Si vous êtes dans cette situation, sachez que vous n’êtes pas le seul. Beaucoup de parents achetent une quantité folle de jouets et autres gadgets inutiles à leurs enfants. Il pensent que c’est leur devoir ou que cela fait du bien à l’enfant – ce qui n’est pas forcément le cas.

Au contraire, l’enfant va comprendre qu’il a droit à tout et donc ne fera que réclamer toujours plus. Il aura du mal à apprécier ce que vaut l’argent et ne réalisera même pas les efforts que vous faites pour subvenir à ses désirs superflus. Il faut savoir dire non.

Action 5 : Analysez votre budget mensuel

En confrontant vos dépenses totales à vos revenus, vous pouvez constater votre “santé financière”.

Deux cas sont possibles :

  1. La somme de vos revenus est supérieure à celle de vos dépenses.  Dans ce cas, vous avez la possibilité d’économiser de l’argent et votre gestion est saine. Evidemment, la situation reste perfectible dans le sens ou vous pouvez augmenter votre épargne et même vos revenus.
  2. La somme de vos revenus est inférieure à celle de vos dépenses. Dans ce cas, vous devez avoir des fins de mois difficiles et du mal à gérer votre argent. Il s’agit d’un signe alarmant et vous devez passer à l’action et nous allons commencer de suite.

Action 6 : Passez à une véritable gestion de votre budget

Cette étape est hyper importante pour pouvoir économiser avec un petit salaire.

Assainir votre situation financière, commence par la gestion de votre argent en suivant votre budget mensuel, c’est-à-dire toutes les opérations que vous faites.

Cette étape est réalisable à l’aide d’un logiciel gratuit comme GNUcash ou bien à l’aide d’un simple tableau comme Excel. Sachez qu’un logiciel spécialisé vous permettra plus facilement d’analyser votre gestion car il vous propose :

  • des états par catégorie de dépenses
  • des catégories d’opérations
  • de voir des graphiques si vous êtes visuel
  • de faire du rapprochement avec vos relevés bancaires.

Action 7 : Agissez vos dépenses d’électricité, d’eau et de gaz en les réduisant

Si vous avez mensualisé ces dépenses sachez que ce n’est pas dans votre intérêt dans la mesure ou un tel geste ne vous permet pas d’analyser vos consommations dans le temps et en termes de montants.

En outre, aujourd’hui, vous ne payez pas votre consommation réelle mais vous payez sur la base de ce que vous avez consommé avant.

Eviter la mensualisation vous permettra d’analyser votre consommation dans le temps ainsi être capable prendre les mesures correctives qui s’imposent.

Voici quelques idées d’actions pour réduire ses dépenses :

  • utiliser votre lave-linge et/ou lave-vaisselle dans les heures creuses uniquement
  • éteindre systématiquement les lumières et sensibiliser votre famille à faire de même
  • débrancher les appareils en veille qui consomment et qui pèsent sur notre facture
  • ne plus laisser l’eau couler pendant qu’on se lave les mains ou que l’on fait la vaisselle car cela fait grimper les factures

Action 8 : Réduisez le montant des factures de vos assurances

Vous avez sans doute des assurances à payer. Certaines sont même obligatoires :

  • assurance auto si vous avez une voiture
  • assurance habitation si vous êtes locataire

Vous pouvez réduire le montant de vos assurances juste en passant du temps sur la toile afin de dénicher des offres concurrentes qui peuvent se révéler beaucoup plus intéressantes.

Quant à la mutuelle, sachez qu’elle n’est pas vraiment obligatoire à moins que votre entreprise vous oblige à en prendre une puisqu’elle en finance une partie. Aucune loi ne vous oblige à prendre une mutuelle.

Avant de prendre une mutuelle, voici les principales questions à vous poser :

  • Votre état de santé nécessite-t-il ou peut-il nécessiter dans un avenir proche des soins particuliers uniquement remboursé par une mutuelle ?
  • Votre travail vous oblige à prendre une mutuelle  ?
  • Si vous avez actuellement une mutuelle, bénéficiez-vous de remboursement supérieur à votre cotisation mensuel ou inversement ?
Info : La Sécurité Sociale vous rembourse une bonne partie des soins de base et prend en charge l’hospitalisation de base.

Action 9 : Épargnez tous les mois même une petite somme

Commencez par Fixer un objectif d’économiser même si c’est une petite somme. Que ce soit 20 ou 50 euros, l’essentiel est d’apprendre à mettre une somme de côté tous les mois et d’atteindre cet objectif mensuellement.

50 euros économisé chaque mois équivaut à 600 € en fin d’année, ce n’est pas négligeable !

Action 10 : Placez votre épargne pour produire des intérêts

Évitez de laissez dormir votre argent et placez-le sur un compte d’épargne. Optez pour le plan d’épargne qui vous convient et qui vous rapporte le plus.

Action 11 : Générer des rentrées d’argent supplémentaire pour augmenter votre capacité d’épargne

Pour pouvoir économiser davantage et par la même réaliser vos projets ou encore faire face aux imprévus, vous pouvez générer des revenus supplémentaires en plus de votre petit salaire.

Conclusion

Ce plan en 11 étapes vous aidera à commencer économiser avec un petit salaire tout de suite et surtout pour pouvoir pérenniser cette capacité de gestion saine de votre argent. Une épargne permettra le financement des projets que vous pensez irréalisables aujourd’hui.

Alors qu’attendez-vous pour mettre en application ce plan afin d’économiser avec un petit salaire ?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.