De la lumière pour lutter contre l’obésité

Selon des chercheurs d’une école de médecine de Chicago (Etats-Unis), la Northwestern University Feinberg, les gens qui s’exposent à la lumière du matin sont plus minces.

En effet, leur expérience établie sur un échantillon limité de 54 volontaires, âgés de 30 ans en moyenne, a démontré que « plus tôt cette exposition à la lumière se produit dans la journée, moins l’indice de masse corporelle des individus est importante ».

Pour leur expérience, les chercheurs ont fait porter aux volontaires un appareil au poignet qui mesurait l’exposition à la lumière et les cycles de sommeil. De plus, ils ont aussi consigné scrupuleusement tout ce qu’ils mangeaient durant les sept jours que durait l’étude.

Les résultats obtenus ont démontré que l’exposition à la lumière du matin a une influence sur l’indice de masse corporelle (IMC) des patients, peu importe leur niveau d’activité physique, leur apport calorique, leur temps de sommeil ou leur âge. Selon les résultats de cette recherche, la lumière matinale joue pour 20% dans l’IMC.

On notera que selon l’un des professeurs de l’étude, « la lumière est l’agent le plus important pour ajuster l’horloge interne qui régule votre rythme circadien, qui à son tour régule votre balance énergétique ».

Ainsi, l’étude conclut que seulement 20 à 30 minutes de lumière le matin peuvent avoir un effet positif suffisant sur l’IMC.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.