Comment prendre sa douche comme un homme ?

À peine rentré du boulot, retirez votre veste et jetez-la en boule sur une chaise, retirez votre cravate et pendez-la négligemment sur le premier objet crochu que vous croiserez.

Sur le trajet vers la salle de bain, n’oubliez pas de semer vos chaussures sans bien sûr les délacer, d’ouvrir le frigo pour vous servir une bière.

Si vous croisez votre femme au passage, demandez-lui ce qu’il y a au menu ce soir.

Retirez le reste de vos vêtements et contemplez-vous dans le miroir en bombant le torse et en contractant abdos, biceps et cuisses de côté. Adressez-vous un clin d’œil complice et satisfait.

Entrez sous la douche. Aspergez-vous abondamment du premier gel douche qui vous tombe sous la main et étalez-le énergiquement de l’autre main. Passez les 3/4 du temps total de la douche (5 minutes chrono) à prendre le plus grand soin de certaines parties du corps (les plus importantes).

Rincez-vous brièvement.

Sortez de la douche hâtivement et à tâtons (la mousse, ça pique !), cherchez le premier morceau de tissu à votre portée.

Essuyez-vous les yeux et découvrez avec le plus grand étonnement que vous venez de vous éponger avec la superbe chemise en soie que votre femme vient de passer une heure à repasser avec amour.

Pestez contre elle et ses mauvaises petites manies. Fouillez tiroirs et placards nerveusement à la recherche d’une serviette éponge (sans bien sûr les refermer). Optez finalement pour la sortie de bain de votre épouse, après tout, cette salle de bain est vraiment mal organisée.

Après vous être séché le corps, laissez tomber la sortie de bain sur le sol afin de vous essuyer les pieds sans effort.

Admirez-vous de nouveau devant le miroir et interrogez-vous sur le besoin de vous raser ou non. Bah ! La barbe, elles aiment ça, ça fait plus viril.

Enduisez-vous abondamment les aisselles de votre Stick Large Mennen.

Ne rangez rien, n’essuyez rien et sortez dans le plus simple apparat de la salle de bain.

Retournez tranquillement dans votre chambre. Si vous croisez votre femme en chemin, adressez-lui une blague bien grasse en arborant fièrement l’objet de tous ses désirs.

Retournez énergiquement les tiroirs de la commode à la recherche d’une chemise repassée. Pestez sur l’incompétence de votre femme et optez pour le vieux survêt de vos 20 ans et les pantoufles assorties.

Rendez-vous dans la salle à manger en passant de nouveau par la case frigo/bière. Affalez-vous à votre place attitrée (celle face au téléviseur) et demandez impatiemment : « C’est prêt ? J’ai faim. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.