Blague : Le petit Nicolas déménage à la campagne

Le petit Nicolas déménage à la campagne et achète un âne à un vieux fermier pour 100 Euros.
Le fermier doit livrer l’âne le lendemain mais justement, le lendemain…
– Désolé fiston, mais j’ai une mauvaise nouvelle : l’âne est mort !
– Bien alors, rendez-moi mon argent ! .
– Je ne peux pas faire ça. Je l’ai déjà tout dépensé…
– OK alors, vous n’avez qu’à m’apporter l’âne !
– Qu’est-ce que tu vas faire avec ?
– Je vais le faire gagner par un tirage au sort à une tombola.
– Tu ne peux pas faire tirer un âne mort !
– Certainement que je peux. Je ne dirai à personne qu’il est mort !
Dans sa situation, le fermier se dit qu’il ne peut pas vraiment refuser. Il amène donc l’âne au petit Nicolas.
Un mois plus tard, il revient voir le petit Nicolas :
– Qu’est devenu mon âne mort ?
– Je l’ai fait tirer au sort. J’ai vendu 500 billets à 2 Euros : ça m’a fait une recette de 1.000 ?
– Et personne ne s’est plaint ?
– Seulement le gars qui a gagné. Ça fait que je lui ai rendu ses 2 Euros….

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *