Battue, prostituée et violée par son compagnon pendant 25 ans, elle le tue et risque la prison

Valérie Bacot, une mère de famille qui a subi des viols à répétition déclare avoir été « forcée à se prostituer » par son propre mari, s’est confiée, dimanche 9 mai, à Sept à Huit avant son procès qui doit se tenir en juin.

« C’est normal que j’aille en prison pour ce que j’ai fait. Ce que je redoute, c’est d’abandonner mes enfants et ma petite fille. D’un autre côté, j’ai hâte que ce procès se fasse », déclare-t-elle.

La maman va être jugée pour « assassinat » après la découverte du corps de son mari en 2017 par les forces de l’ordre. Valérie Bacot sera défendue par Janine Bonaggiunta et Nathalie Tomasini, les avocates de Jacqueline Sauvage, libérée le 28 décembre 2016 après avoir été graciée par François Hollande.

Son comité de soutien a également lancé une pétition réclamant sa libération. Elle a recueilli plus de 180 000 signatures à ce jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.