Allergie Aux Animaux : Tout savoir 

L’allergie aux animaux de compagnie vient en 3e position des causes d’allergie les plus fréquentes après celle aux acariens et l’allergie aux pollens.

Plus de 10 millions de chiens et de chats, les oiseaux en cage, lapins, hamsters, gerbilles, cochons d’inde, chinchillas et des rats (très tendances actuellement) sont présents dans près d’un foyer sur deux. Malheureusement, ces chères petites bêtes que nous aimons tant, pour la plupart d’entre nous, sont très allergisantes chez les personnes sensibilisées.

Sachez que les allergies aux animaux prennent parfois plusieurs années à se développer. Il est donc possible que vous soyez allergiques à votre chat, à votre chien, sans que vous le sachiez. Mais, si vous faites des rhinites à répétition, ou commencez à souffrir d’asthme, votre compagnon à quatre pattes en est peut-être responsable.

Les allergies provoquées par les animaux sont très récurrentes et concerneraient majoritairement les enfants.

Animaux allergènes

Difficile d’avoir des chiffres précis sur les différents types d’allergie aux animaux mais il semble que l’allergie aux chats soit la plus commune des allergies, suivie par l’allergie aux chiens. En troisième position, on retrouve l’allergie aux chevaux.

Animaux à poils Chat

Allergène présent dans la salive déposée sur les poils

Chien

Provoquerait moins d’allergies que le chat

Cheval

Allergène présent dans les squames et l’urine

Ruminant

Allergène présent dans la salive, l’urine et les poils

Rongeur (hamster, lapin, entre autres)

Allergène particulièrement agressif pouvant entraîner des allergies handicapantes. Il est présent dans les protéines émises d’urine séché.
Animaux à plumes Oiseau

Allergène présent dans les excréments

Plumes d’oiseau

Peuvent être pourvues d’acariens qui sont allergènes

Insectes Puce, blatte, tique

Leur piqûre provoquerait des allergies

Hyménoptère (abeille, guêpe, entre autres)

Allergène présent dans le venin. Leur piqûre peut s’avérer extrêmement dangereuse pour les personnes allergiques.

Symptomatologie

Les signes avant-coureurs peuvent se traduire par l’apparition de:
  • troubles respiratoires tels que la rhinite allergique ou l’asthme allergique
  • une conjonctivite allergique
  • infections sur la peau telle que l’eczéma, l’urticaire, entre autres.
  • choc anaphylactique dans le cas de piqûre d’insectes, se caractérisant par un rythme cardiaque élevé et une pression artérielle en hausse

Surgissement

Le surgissement de l’allergie peut avoir lieu de 6 mois à 4 ans après avoir été en contact pour la première fois avec l’animal. Elle peut aussi se manifester après avoir été en contact avec les excréments ou les poils de ces animaux.
Pour confirmer une allergie aux animaux, le médecin allergologue mène un interrogatoire poussé pour vérifier ce qui peut expliquer les symptômes d’allergie (nez qui coule, yeux qui démangent ou qui deviennent rouges, gêne respiratoire…). Il va ensuite confronter son hypothèse aux résultats de tests cutanés rapides et peu douloureux qui se font dans son cabinet.

Conseils pour diminuer les allergènes des animaux de compagnie

Quelques conseils peuvent aider à diminuer la quantité des allergènes sensibilisants.

Se séparer de l’animal reste la meilleure solution même s’il est difficile d’accepter ce choix.

Laver le chat une fois par semaine reste une des meilleures techniques, difficile à réaliser.

Essuyer régulièrement, 2 à 4 fois par semaine l’animal avec une serviette humide.

Nettoyer sa litière régulièrement

Lui interdire l’accès de la chambre, même en l’absence de l’allergique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *